LES CABANES
(I CASONI)

Le « cason » (la cabane, dans le dialecte du lieu), était un refuge, une habitation, un dépôt pour les filets et les outils de pêche, installé légèrement au dessus du niveau de la mer, pour le réparer des marées. Ils sont encore nombreux dans la lagune de Caorle, ils sont souvent isolés, pour dominer plus aisément les traits de la lagune où se déroulait l'activité de la pêche, mais aussi regroupés comme à Falconeria, ou à l' île des pêcheurs, à la confluence entre Palagon et Nicesolo, appelé aussi Canalon.

Les premiers témoignages sur la présence de ces structures remontent au II siècle av. J.-C. Aujourd'hui on peut encore visiter quelques unes de ces vieilles habitations qui conservent leur structure et leurs objets anciens. La cabane avait deux fenêtres et une porte d'entrée, un foyer (le « foghèr ») au centre de la pièce et un sol en briques ou en terre battue. Pour les bâtir on utilisait des matériels très communs dans la région, en particulier la canne paludéenne comme toit.

Cookie

This site uses cookies. If you continue with navigation consent use. For details please see our cookie policy